fbpx

Les différents genres de VN

Publié par Caroline Lamarque le

Le visual novel, ou VN, est apparu au Japon au début des années 80. Il s’agit d’un type de jeu vidéo narratif qui peut être subdivisé en différentes sous-catégories que nous allons découvrir ou redécouvrir ensemble.

Le visual novel est un type de jeu vidéo spécifique caractérisé par un cadre dans lequel défile du texte, généralement appuyé par une ambiance graphique et sonore. Il est souvent possible d’interagir avec l’histoire par des choix textuels. Si aucun choix n’est proposé, on est face à un kinetic novel. Le sound novel, parfois considéré comme un média à part, est quant à lui un visual novel dans lequel l’ambiance sonore est plus appuyée et importante que l’aspect visuel général.

Au sein de ces grands types, on retrouve différents sous-genres, parmi lesquels le chara-ge (ou character game). C’est un VN dont l’intrigue est centrée sur les personnages. Il peut parfois s’agir d’un moe-ge (ou moe game) lorsque les attributs de ces personnages visent à être attirants. Un chara-ge peut être un dating sim (ou simulateur de drague), appelé aussi ren’ai game, si l’objectif est de séduire un personnage avec l’avatar incarné.

Lorsqu’un visual novel présente principalement des personnages masculins qui interagissent avec un avatar féminin, on parle d’otome game. Ce type de VN est l’opposé du bishoujo game ou galge (pour girl game) dans lequel les personnages essentiellement féminins interagissent avec un avatar masculin. Les shounen-ai ou BL pour boy’s love sont des jeux centrés sur des relations amoureuses entre personnages masculins. A l’inverse, les shoujo-ai ou GL pour girl’s love présentent des romances entre personnages féminins.

Lorsqu’un visual novel présente du contenu sexuellement explicite, on parle d’eroge (erotic game) ou de H-game (pour Hentai-game). Là encore, de nombreuses sous-catégories existent comme le yaoi qui présente des relations sexuelles entre personnages masculins ou le yuri qui présente des relations sexuelles entre personnages féminins. On peut également parler d’otoge pour un otome game eroge par exemple. Enfin, lorsque le contenu sexuel est privilégié au détriment de l’histoire, il s’agit d’un nukige.

De son côté, l’utsuge (pour utsu game) présente une intrigue très sombre qui attise une certaine forme de mélancolie. Le nakige (qui n’a rien à voir avec le nukige !) est un genre qui a un très fort impact émotionnel, à tel point qu’il peut faire pleurer.

En bref, il existe une multitude de types de visual novels et l’objectif des développeurs est de ne pas faire de kusoge (un jeu perçu comme étant de très mauvaise qualité, frustrant ou impopulaire). Enfin, le kamige (c’est-à-dire la référence en matière de VN, le jeu reconnu et encensé… bref la crème de la crème !) est le rêve visé par les studios qui créent ce genre de jeu !

Votre soutien nous est précieux. N’hésitez donc pas à NOUS SUIVRE et à partager cet article si celui-ci vous a plu !

Catégories : Culture